Si vous arrivez directement sur cette page, vous pouvez visiter l'intégralité du site en cliquant ici.

Session décrivant la Muraille de Chine.











Session de Controlled Remote Viewing (méthode pas à pas) non monitorée en double aveugle.

Information connue avant la session : la cible est un lieu

Consigne donnée : Décrire le lieu dont le nom sera donné après la session

Contexte : entrainement personnel

Méthode : Controlled Remote Viewing (méthode pas à pas)

Niveau de la session : avancée (Phase 1 à Phase 6)

Extraits présentés : croquis de P2, feuillets de P4, modelages de P6 et résumé

Commentaires :

Dans cette session, la construction qu'est la muraille n'est pas perçue comme telle.

Il ressort en revanche plusieurs fois la notion de quelque chose qui serpente ou circule; une sorte de mouvement massif qui descend au travers d'un paysage est évoqué plusieurs fois mais est réinterprété comme de l'eau.

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Cette cible semble essentiellement constituée d’un paysage.


Celui-ci apparait vaste, grand, vallonnée, vert, escarpé, contenant une végétation dense, verte et humide. Il y a probablement des arbres et de nombreuses plantes différentes qui donnent à l’ensemble un climat ombragé au niveau du sol. Une grande humidité est perçue. Le sol semble boueux par endroit, mou, à tel point qu’une présence d’eau semble assurée. L’eau semble circuler et bouger dans un sens de descente. Une sensation de mouvement, large et puissant a été plusieurs fois ressenti. Il pourrait évoquer un courant lié à de l’eau qui circule ou tout au moins quelque chose qui se déplace massivement.


L’ambiance est fraiche, venteuse et humide. Il semble difficile de se rendre à cet endroit. L’éloignement est perçu ainsi qu’un aspect sauvage, préservé ou intact. L’idée que la cible soit un lieu protégé ressort beaucoup. Comme pour protéger des espèces, des variétés de plantes, etc… Des personnes peuvent se rendre à la cible. Il semble nécessiter d’être sportif ou aguerri à l’effort pour y parvenir. L'intérêt de la cible est lié à sa beauté et au fait de contenir un panorama et une variété d’espèces intéressantes. D’autres personnes semblent présentent. Elles s’occupent de sécurité et de l’entretien de la cible.


Dans cette cible, au moins une structure a été perçu. Métallique, tubulaire, filaire, soudée et assemblée, elle semble avoir pour but d’entourer et de protéger. Ces éléments semblent répétitifs. Une structure en bois a aussi été perçue, de petite taille par rapport au paysage, elle semble minoritaire et avoir un rôle en rapport avec la notion d’entretien, de surveillance et de préservation.


La cible rappelle une sorte de parc, une réserve naturelle, un site sauvage particulier, retiré et difficile d’accès, boisé et humide comprenant un point d’eau tel qu’une rivière, une chute ou lac ou tout au moins quelque chose qui serpente…